50 ans du diplôme d’éduc… l’avenir d’un métier

50 ans du diplôme d’éduc… l’avenir d’un métier

Chaque Etablissement de Formation en Travail Social (EFTS)  aura sans aucun doute célébré à sa façon les 50 ans du Diplôme d’Etat d’Éducateur Spécialisé, institué par le décret 67-138 du 22 février 1967 . De même, la revue Empan s’est risquée à publier un numéro sur ce thème…Ainsi, et toujours dans la perspective de cet anniversaire, je serai ce jeudi 13 octobre à l‘IRTS Montrouge et le 15 novembre à l’ARIFTS Pays de Loire pour débattre sur le thème « La refonte du diplôme ou  le sens et l’avenir d’un métier ».  J’argumenterai l’hypothèse d’une cohérence entre, d’une part, le changement de paradigme opérée par les politiques sociales (passage d’une politique de la « place assignée » (Topos) à une politique de l’opportunité saisie (Kairos)) et, d’autre part, l’émergence concomitante des théories du care, du développement du pouvoir d’agir ou… de l’amour dans la relation d’aide éducative ou de soin. Et si les réformes en cours portent d’ores et déjà en elles-mêmes le risque de n’être pas à la hauteur des enjeux concernant l’avenir du métier d’éduc, en particulier, et des métiers de l’humain, en général, j’essaierai de montrer pourquoi la survie de celui-ci passe par l’obligation faite aux professionnels de gagner « la bataille des mots et du temps ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *